Service réanimation Centre Médico Chirurgical

, par Udfo15

FO dénonce la loi H.P.S.T. (Hôpital Patient Santé Territoire, dite loi Bachelot) qui a créé les Agences Régionales de santé (ARS) en 2009. Les ARS ont pour objectif de réduire les dépenses de santé et donc l’offre de soins.

Cette loi, que nous avons combattue, n’a jamais été remise en cause par les gouvernements successifs pire ils l’appliquent tous aujourd’hui avec zèle.

Dans le Cantal c’est de la suppression pure et simple de l’offre de soins de réanimation dont il est question et particulièrement au C.M.C.

La position du syndicat Force Ouvrière du C.M.C. est constante et invariable :

-  Nous nous opposons à la suppression des lits de réanimation

-  Nous nous opposons aux suppressions d’emplois qu’entrainerait la fermeture du service réanimation au sein de la clinique

Enfin, le syndicat Force Ouvrière du C.M.C. s’indigne de l’attitude de la direction du groupe VITALIA.

Aucun responsable national n’a daigné venir rencontrer les représentants du personnel, et plus globalement l’ensemble du personnel.

Juste un communiqué de presse annonçant la fermeture définitive de la réanimation en février 2015.

Dans quel but ? Quel mépris !

Aurillac le 22 octobre 2014